Coutumes et traditions du mariage

“Something old, Something new, Something borrowed, Something blue”

Quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose de prêté, quelque chose de bleu ou en anglais dans le texte

Cette tradition a été importée d’Angleterre au 19eme siècle : Le “vieux” représente la vie passée, le neuf la vie future, l’emprunté le bonheur, le bleu en signe de pureté et de fidélité.


Les Alliances

L’alliance nous vient de l’Egypte antique : les égyptiens comparaient la forme circulaire infinie de l’anneau à l’amour, Par contre si l’alliance se porte à l’annulaire de la main gauche : c’est aux grecs ( 3eme siècle avant J.C ) qu’on doit cette coutume : ils pensaient qu’une "veine de l’amour" reliait directement ce doigt au coeur.


Le voile

De nos jours si le voile, presque toujours blanc, symbolise la pureté, il contribue également a entretenir le mystère jusque dans l’église.

La mariée se tient à gauche du marié.

Cette tradition ancienne permettait au marié de toujours garder sa main droite à portée de son épée, afin de repousser un éventuel prétendent, ou une personne hostile à ce mariage.


La marche nuptiale

L’origine de cette tradition remonte au mariage de la Princesse Victoria d’Angleterre avec le Prince Frédérique de Prusse, Parmis les 2 marches choisies par la Princesse Victoria pour la cérémonie de son mariage figurait la fameuse Marche Nuptial de Mendelssohn.

Depuis, cet air fait partie des traditions à l’occasion d’un mariage.


Le lancer de riz

Le lancer de riz est une coutume populaire qui remonte à l’antiquité, elle symbolisait la prospérité et la fertilité du couple.

Aujourd’hui cette coutume perdure, mais le riz est bien souvent remplacé par des confétis ou des pétales de roses.


Le Lancer du bouquet

Une vieille tradition veut que la mariée lance, dos à ses amies célibataires, son bouquet en l’air, selon la coutume, celle qui l’attrapera sera la prochaine à se marier dans l’année.


Photo de l’article : Studio d’Urfé